information information information

Geertruidenberg

La commune de Geertruidenberg comprend les villages de Raamsdonksveer, Raamsdonk et la petite ville fortifiée de Geertruidenberg.

La ville fortifiée de Geertruidenberg

La plus vieille ville de la Hollande......vaut bien un détour.
Son nom lui vient de la montagne de la Sainte-Gertrude. Cette montagne n’était en réalité que le sommet d’une colllne de sable. La légende raconte que Sainte-Gertrude y fonda un monastère.


geertrudiskerk_geertruidenberg_bij_avondlicht


L'ascension et la chute

En 1213, Geertruidenberg obtint ses droits de cité des mains de comte Guillaume I (Willem I) et devint alors la première ville du Comté de Hollande. La ville devint un centre de commerce important. Les comtes, nobles et représentants des villes s’y rencontrèrent pour régler leurs affaires et gérer leurs intérêts.

En 1421 le raz-de-marée de la Sainte Élisabeth mit fin au rôle commercial de la ville, mais elle devint ensuite une forteresse frontalière et la porte d'entrée vers la Hollande. Après la prise de la ville par les États de Hollande, le Prince Guillaume d’Orange (Willem van oranje) ordonna de remplacer les remparts, datant de 1319, par des fortifications.

Par trahison, la ville tomba entre les mains des Espagnols en 1589. En 1593, après le célèbre siège de la ville par le Prince Maurice (Maurits), Geertruidenberg redevint Hollandais. Ce n’est qu’en 1813, au moment de l’unification du royaume, que Geertruidenberg dépend definitivement de la province de Brabant.
vestingwerken_geertruidenberg_zonsopkomst


Geertruidenberg a conservé toute son authenticité. Les remparts et les douves rapellent son rôle de ville fortifiée. L’impressionnante place du marché de form triangulaire et encadrée de tilleuls en espalier et de magnifiques immeubles restaurés, donne une impression de son rôle commercial important d’autrefois.


Marktkazerne_geertruidenberg

 

Raamsdonk et Raamsdonksveer aujourd’hui et autrefois

Le rôle de Raamsdonksveer s'étend au niveau régionale grâce à son industrie florissante, à ses équipements sociaux modernes et á son centre-ville doté de nombreux commerces.
Raamsdonk a avant tout conservé son caractère rural et agricole. On y trouve un grand nombre de fermes à longue façade qui datent du 18e siècle.
Les limites de l’ancienne commune de Raamsdonk datent d’une paroisse médiévale que l’on a retrouvée dans les documents officiels sous le nom de ‘Dunc’. Au cours des siècles, les centres de villages se dessinent. Ainsi, Raamsdonk devint un village agricole alors que Raamsdonksveer devint un lieu pour pêcheurs et travailleurs chargés de la construction et de l’entretien des digues, des polders et des lais.


Parc National du Biesbosch 

Cette région naturelle, apparue après le raz-de-marée de la Sainte Elizabeth en 1421, a grandement influencé le développement de Geertruidenberg et de Raamsdonksveer.
Ses 7000 hectares constituent une région naturelle et touristique unique. Ce paysage sublime est composé criques et de chenaux, de saules, de roseaux, de lais et de bancs de sable.
varen_in_de_biesbosch